La learning expedition au service de l’innovation participative

Learning expédition - Participative

La learning expedition au service de l’innovation participative

QU’EST-CE QU’UNE DÉMARCHE D’INNOVATION PARTICIPATIVE ?

91% des collaborateurs en entreprise se sentiraient plus motivés au travail s’ils pouvaient proposer des idées à leur organisation. Si c’est le cas dans votre entreprise, il est peut-être temps de mettre en place une démarche d’innovation participative. En bref, pour reprendre la définition de l’innovation participative, il s’agit d’une « démarche managériale d’intelligence collective qui, dans un écosystème ouvert, facilite l’émission d’idées, la mise en œuvre et la diffusion de solutions innovantes par tous les collaborateurs. »

Une démarche d’innovation participative consiste donc à s’appuyer sur les collaborateurs pour faire émerger des leviers d’amélioration continue, voire des innovations de rupture.

Faire participer les collaborateurs contribue à leur engagement

POURQUOI RECOURIR À UNE LEARNING EXPEDITION DANS UN DISPOSITIF D’INNOVATION PARTICIPATIVE?

Une Learning Expedition (LEX) est un parcours d’acculturation, de sensibilisation ou d’approfondissement autour d’un sujet donné. Elle va généralement se structurer autour de quelque temps fort incluant notamment :

  • Des capsules d’inspiration.
  • Des découvertes ou rencontres avec des startups ou des entreprises qui apportent un éclairage sur le sujet en question.
  • Un atelier de synthèse et d’échanges autour de ce qui a été appris.

Le parcours de la Learning Expedition peut se dérouler en présentiel, de manière digitale, ou bien en hybride. En effet, il est tout à fait possible d’imaginer des contenus digitaux qui viendraient compléter, voire remplacer si le présentiel n’est pas possible, l’expérience physique. 

Mélanger présentiel et digital

La Learning Expedition est un format très pertinent pour soutenir une démarche d’innovation participative, comme l’explique Cécile Le Galès, fondatrice de Beeshake, la plateforme d’innovation participative et d’intelligence collective. Elle nous donne deux raisons pour lesquelles elle recommande ce format :

 

 PARCE QU’UNE LEARNING EXPEDITION S’INSCRIT DANS UNE MÉTHODOLOGIE CLASSIQUE D’INNOVATION

Ce qui est intéressant, c’est que dans une démarche d’innovation participative, on suit des méthodes assez classiques, dans un schéma « divergences / convergences ». Autrement dit, on commence par s’ouvrir et explorer des pistes, pour ensuite resserrer et choisir les solutions les plus pertinentes.

La divergence, dans ce cas, c’est s’ouvrir au monde, s’inspirer, ouvrir ses chakras pour comprendre la situation ou le mécanisme que l’on rencontre. Une Learning Expedition s’inscrit naturellement très bien dans la phase de divergence. En effet, elle permet de prendre de la hauteur sur un sujet, de regarder ce qui se fait ailleurs. De cette manière, elle oblige ses participants à s’interroger avant de se lancer tête baissée dans l’idéation. Ainsi, ils en ressortent non seulement plus créatifs, mais aussi plus pertinents.

PARCE QUE LA LEARNING EXPEDITION PEUT ÊTRE UNE SOURCE  D’INSPIRATION POUR TOUTE L’ENTREPRISE

Encore trop souvent, les Learning Expeditions consistent en un temps fort éphémère. Dans ce cas, malgré la richesse du dispositif, cette richesse n’est accessible qu’aux participants, et uniquement pendant la durée de l’événement. Et si la LEX allait plus loin ? Chez Beeshake, ce que l’on propose, c’est d’exploiter la LEX à son maximum. Nous pensons qu’il est essentiel de faire cascader le savoir, au-delà des seuls participants en présentiel, et même après la fin de l’événement. Bref, de diffuser l’inspiration largement.

Très concrètement, ce qui peut être intéressant, c’est d’organiser une Learning Expedition en présentiel, à laquelle on n’invitera que certaines personnes (au regard d’évidentes contraintes logistiques ou financières). Ensuite, à l’issue de l’événement, une série de pastilles vidéos sont créées et retracent la LEX, en soulignant les temps forts, les inspirations les plus intéressantes, etc. Vous l’aurez compris, l’objectif est de capitaliser sur un événement pour en faire un véritable parcours d’acculturation accessible au plus grand nombre. Ainsi, un collaborateur qui n’a pas pu participer physiquement à l’événement pourra néanmoins en retirer ses enseignements et ses inspirations.

Dans ce contexte, la raison d’être de Beeshake, c’est de créer un espace unique et cohérent, accueillant à la fois l’événement, ses contenus adossés, et l’idéation qui peut en découler. Ainsi, sur la même plateforme, les collaborateurs pourront retrouver :

  • La page de l’événement « physique », sur laquelle les invités à la LEX pourront échanger et partager du contenu ou des questions avant, pendant ou après l’événement 
  • Les ateliers constituant la LEX, auxquels ils pourront participer à distance 
  • Les contenus ouverts au plus grand nombre pour diffuser l’inspiration au plus grand nombre 
  • L’espace d’idéation pour transformer l’inspiration en idées concrètes, qu’il sera possible de soumettre seul ou en équipe

De cette manière, avec le bon accompagnement et les bons outils, la LEX peut réellement participer à un dispositif d’acculturation, pour accompagner une transformation d’entreprise, ou pour mettre en place les bases d’une culture de l’innovation participative solide.

Vous voulez proposer un événement participatif à vos collaborateurs ?

Vous souhaitez en savoir plus ou en discuter avec nous ?

Laisser un commentaire